Réapprendre Java

Duke, the Java Mascot, in the waving pose. Duk...

Duke, the Java Mascot, in the waving pose. Duke images are now Free Graphics see duke:Project Home Page for more details. (Photo credit: Wikipedia)

En informatique tout va vite, très vite même. C’est sans doute le métier ayant l’obsolescence des connaissances la plus grande. Du moins dans sa partie pratique. Dans mon cas, Java a été mon fond de commerce mais il est grand temps de réactualiser mes connaissances à ce sujet. Non pas par amour du code quoique… mais plutôt par approche pragmatique. Je l’ai d’ailleurs écrit sur ce blog avec un poil de provocation: « la technique d’abord ». Cela simplement pour dire que l’on ne peut réaliser que ce que la technique permet donc il faut maîtriser la technique si on veut réaliser de grande chose.

Pour se mettre jour commençons par le commencement. Un petit tout sur le site de Sun…. oooops, pardon, Oracle pour aller télécharger un Netbeans et un JDK…. 7. La 8 est dans les tuyaux mais bien connaître la version 7 (en faite 1.7) sera déjà un ravalement de façade parfait afin de faire du code au goût du jour et utilisant pleinement les possibilités offertes par la technique. Si l’on veut rester libre les versions OpenJDK peuvent être utilisées en lieu et place des JVM Oracle. D’ailleurs Oracle certifie les implémentation OpenJDK comme étant les références. Par défaut c’est le JDK 1.6 qui est installé sur Debian, mais un petit tour sur le gestionnaire de paquet permet de disposer d’un JDK 1.7. Pour Netbeans cependant la version qui est dans le dépôt Debian est la 7.0, donc un passage obligatoire par une installation manuelle si on veut la dernière Netbeans 7.3. Au choix aller chez netbean.org ou bien chez oracle pour télécharger l’ensemble JDK et Netbeans.

Une fois équipé des bons outils, nous nous lançons dans le réapprentissage. Pour cela les tutoriaux de Sun devenu Oracle me rappellent de lointains souvenirs quand sur les stations UltraSparc de la fac j’apprenais la javanaise en 1998. Heureusement que ma mémoire est encore bonne et me permet de sauter rapidement ce qui n’a pas changé. Pour les changements des billets d’humeurs viendrons s’ajouter à ce blog après une tasse de thé glacé.

Cet article, publié dans Langage, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s