Aujourd’hui : journée mondiale contre les DRM

Les DRM sont des procédés numériques pour verrouiller les médias tels que la musique, les films, les logiciels, les livres electroniques etc. Ce verrouillage vise à empêcher le cession, le prêt, la revente d’une oeuvre numérique. Nous allons examiner les raisons qui motivent de telles pratiques et voir pourquoi nous devons lutter contre elles.

L’industrie du numériques est essentiellement une industrie de divertissement dont les acteurs ont basé leur activité sur la distribution du medium qui supporte le contenu: le livre, le disque, le DVD etc. Le support physique est difficilement clônable par l’utilisateur. Ainsi peu d’entre-nous avons une presse à vinyl, ou une imprimerie dans notre garage. Mais avec l’avènement du numérique, le contenu n’est plus limité à son support physique: c’est la dématérialisation. Le clônage est devenu une opération à la porté de tous. Ainsi copier un fichier informatique est un jeu d’enfant. Dès lors que le clônage d’un exemplaire de media est facile, le modèle économique des distributeurs qui veulent être rémunéré à chaque fois qu’un exemplaire est utilisé, devient caduc.

Ce changement est en soi une avancée puisque l’humanité s’affranchit de la contrainte matérielle et les idées se diffusent encore plus vite. Un livre terminé au Brésil est instantanément disponible sur toute la terre dans sa version electronique. Le problème de la rémunération est un mal nécessaire: la diffusion de l’écriture a mis fin au travail des orateurs, l’apparition de l’imprimerie a mis fin au travail des moines copistes etc. En réalité, l’évolution est un processus qui enlève quelque chose au profit d’une nouvelle dont le bénéfice est supérieur. Voulons-nous la disparition des imprimeries, voulons nous la disparition de l’écriture ? L’avènement du numérique est une bonne chose car elle libère l’accès au savoir et à l’information, des contraintes matérielles.
Les diffuseurs ne l’entendent pas de cette oreille. Pour eux, le distribution doit continuer à ce faire selon des schémas révolus. Aussi pour perpétuer un modèle économique dépassé, ils sont recours au DRM. A cause des DRM ils sont capables de limiter la lecture d’un fichier à un seul appareil. A cause des DRM ils sont capables d’empêcher la lecture d’un fichier si celui-ci a été prêté numériquement. A cause des DRM ils sont capables d’interdire la vente d’un fichier à un ami, obligeant tout nouvel utilisateur à acheter un droit d’utilisateur auprès du distributeur officiel. Imaginez un monde où le CD acheté au disquaire ne fonctionne que dans le lecteur du salon mais pas dans celui de la chambre. Imaginez un monde où ayant acheter un livre, on ne peut pas le prêter ou le vendre le livre. Imaginez un monde ou une fois un film prêté à un ami, on ne peut pas allez chez celui-ci pour le visionner avec lui.

Les DRM ne servent en fait que les intérêts économiques d’un groupe de personnes qui ne veulent pas s’adapter et évoluer. Nous devons résister à leur tentative de nous garder captifs, obligés de consommer quasiment à l’acte (leur rêve ultime). Nous devons résister en refusant d’acheter des produits avec DRM. Les DRM sont des outils de restruction de la liberté d’utilsation. Ne cédons pas à la facilité et considérons que notre liberté est plus précieuse. Parlez en autour de vous !

Cet article, publié dans Actualité, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Aujourd’hui : journée mondiale contre les DRM

  1. Paco dit :

    Trop tard! Le cloud règle le problème et ils ont gagné.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s