3 mois dans le panier de python

J’ai commencé à développer en python par nécessité. En effet il y a 3 mois, j’avais le choix entre le C et le Python pour développer pour le N900. Dans les 2 cas les outils existent au travers de l’IDE Esbox. Bien que le C soit officiellement le langage consacré par Nokia pour sa plateforme Maemo, cette dernière bénéficie d’une communauté suffisamment active pour proposer un portage de python avec les binding GTK qui vont bien. J’ai choisi Python car c’est la solution la plus facile pour un développeur java.

Cependant il y a certains aspects à prendre en compte rapidement surtout quand on est habitué à Java.

  1. langage de scripte donc interprété donc erreurs de link visibles qu’au moment de l’execution
  2. pas de typage des variables et attributs
  3. adhérence au c et bibliothèques système
  4. pas d’interface mais héritage multiple

Ces précisions ont leur avantages et leurs inconvénients. Certains obligent à plus de discipline dans l’organisation du code comme le manque d’interface alors que d’autres offrent une implémentation directes de décorateurs grâce au pointeur de fonction et à la forme lambda.

J’apprécie de plus en plus ce langage pour sa productivité et la rapidité du code à l’execution.

Cet article, publié dans Langage, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s